Le blanchiment des dents pour sourire à la vie ! - Tout Dentaire

Le blanchiment des dents pour sourire à la vie !

 

Vous avez des dents bien alignées, mais hésitez parfois à sourire parce qu’elles ont perdu leur éclat. Ne désespérez pas : cette technique qu’est le blanchiment des dents vous redonnera le sourire et l’envie de croquer la vie à pleines dents !

 

 

Pourquoi une dent change-t-elle de couleur ?

Deux éléments dans la dent jouent un rôle important dans sa couleur :

 

  • L’émail : constitué d’une matière brillante et dure et d’un aspect transparent, il couvre la couronne dentaire, cette partie visible de notre dent.
  • La dentine : protégé par l’émail, c’est un tissu dur qui a pour rôle de protéger la pulpe dentaire ou le nerf. C’est elle qui donne à une dent cette nuance jaunâtre lorsque la couche d’émail est devenue fine. Ne vous étonnez d’ailleurs pas si vos canines sont un peu plus jaunes, car c’est dans celles-ci que la dentine est la plus épaisse.

 

La couleur de la dentine peut être différente selon les individus et certains donnent l’impression d’avoir les dents plus blanches que d’autres.

 

Ces deux éléments peuvent changer sous l’influence de divers facteurs.

 

 

Qu’est-ce qui peut changer la couleur des dents ?

 

  • Le tabac : la nicotine, au contact de l’oxygène, vire au jaunâtre et le goudron naturellement foncé, donnent des taches difficiles à enlever.
  • Les aliments et boissons fortement colorés :  

-          Le vin rouge, à cause du tanin, cette substance qui provient du raisin.

-          Le coca-cola

-          Les fruits ou légumes de couleur rouge : betteraves, cerises, myrtilles, canneberge, grenade, tomates, etc.

-          Certaines épices comme le curry, le curcuma, etc.

 

Les substances colorées de ces boissons et aliments, en pénétrant dans l’émail, s’y accumulent et finissent par changer la coloration des dents.

 

  • Une mauvaise hygiène bucco-dentaire : un brossage minutieux et régulier des dents, mais surtout un contrôle annuel auprès du dentiste peuvent retarder l’apparition des taches sur les dents.
  • Les médicaments ou traitements médicaux, pour remédier :

-          Aux allergies : les antihistaminiques

-          Aux maladies mentales : les antipsychotiques

-          À l’hypertension artérielle

-          Au cancer : la chimiothérapie et la radiothérapie effectuée sur les régions de la tête et du cou.

 

Les antibiotiques, notamment la tétracycline, peuvent aussi changer la coloration des dents de manière définitive.

 

Mais d’autres facteurs peuvent aussi influer sur la couleur des dents :

 

  • La carnation ou la teinte de la peau : Les dents des personnes au teint foncé paraissent plus blanches que celles des personnes au teint clair.

 

  • Les effets de la lumière :

 

-          Des ampoules : certaines donnent l’impression de donner une coloration plus jaune aux dents, et d’autres les rendent plus éclatantes.

-          Naturelle : la légère nuance bleutée en début de matinée nous donne l’illusion que nos dents sont plus blanches. Par contre, celle tirant vers l’orange, en fin de journée, semble les rendre plus jaunes.

 

La vieillesse : avec les années, l’émail devient fragile, poreux ou peut comporter de petites fissures, et la dentine devient plus épaisse.

  • Une dent dévitalisée : Lorsque la pulpe dentaire « meurt », la couleur de la dent vire au « gris bleu ». Mais une dent peut également changer de teinte à la suite d’un traitement du collet ou de la racine, ou de la pose de certains matériaux pour obturer une dent.

 

  • Les autres facteurs : un excès de fluor lors de la parution des dents définitives chez un enfant peut changer la couleur de sa dentition. De même des maladies durant l’enfance peuvent avoir des conséquences sur l’émail et provoquer des taches sur les dents.

 

Avant de décider d’effectuer un blanchiment, il importe donc de connaître les causes de la coloration des dents et de demander conseil auprès d’un dentiste. En effet, un simple détartrage pourrait suffire à éclaircir les dents !

 

Qu’est le blanchiment des dents ?

Il s’agit d’un procédé destiné à éclaircir la couleur de l’émail des dents et de celle de la dentine, à l’aide d’un produit destiné à cet effet. C’est d’ailleurs pourquoi le blanchiment est aussi dénommé « éclaircissement dentaire ». En effet, le « blanc immaculé » n’est pas la couleur naturelle de nos dents.

 

Quels sont les produits utilisés ?

Les agents de blanchiment les plus fréquemment utilisés sont :

 

Le peroxyde d’hydrogène : plus connue sous le nom d’eau oxygénée.

Le peroxyde de carbamide.

Le peroxyde d’urée.

 

Ils sont le plus souvent présentés sous forme de gel.

 

 

Comment fonctionne le produit ?

Le peroxyde, au contact de la dent, dégage de l’oxygène qui élimine les particules de couleur sombre adhérant sur l’émail et la dentine. Ce produit, s’il est utilisé selon les prescriptions recommandées, ne risque pas de porter atteinte à l’émail et à la pulpe dentaire.

En effet, les agents blanchissants à forte dose ne sont confiés qu’à des dentistes. C’est la raison pour laquelle vous devez consulter le vôtre qui est le mieux placé pour déterminer la dose appropriée à vos dents.

 

 

Pourquoi une consultation préalable auprès du dentiste ?

Pour discuter de la méthode la plus adaptée à votre problème et des risques que vous pourrez courir. Que fera-t-il ?

 

  • Il procèdera à un examen minutieux de vos dents et de votre bouche

 

-          En cas de présence de plaque dentaire et de tartre, vous devrez passer par un détartrage.

-          Vous demandera si vos dents sont particulièrement sensibles au chaud et au froid et s’assurera qu’aucune ne recèle de carie.

-          Vérifiera si vous ne présentez pas de symptômes d’une quelconque maladie des gencives ou de la cavité buccale : enflure, saignements, petits ulcères.

-          Contrôlera les produits d’obturation de vos dents : ceux qui sont en composite, de couleur blanche, contrairement aux plombages gris, ne devraient pas changer de teinte.

-          Vous demandera si vous avez déjà subi un traitement du canal : dans ce cas, le procédé de blanchiment prendra plus de temps qu’il n’en faut.

 

 

Il vous indiquera les cas où le blanchiment des dents est contre-indiqué :

 

  • Les femmes enceintes ou qui allaitent : l’agent blanchissant pourrait affecter le placenta et la qualité du lait maternel.
  • Les fumeurs : si ceux-ci peuvent recourir au blanchiment des dents, ils ne doivent pas oublier que le tabac est parmi les principaux coupables d’une mauvaise coloration de la dentition. En continuant de fumer après un traitement, ils feront donc une dépense inutile.
  • Les personnes dont les dents sont particulièrement sensibles.
  • Les jeunes âgés de moins de 16 ans.

 

 

Si vous avez passé avec succès toutes ces étapes, le dentiste vous aidera à déterminer le niveau de blanchiment idéal pour vos dents.

 

 

À quoi devez-vous vous attendre ?

Ne vous étonnez pas s’il vous déconseille le « blanc comme neige » qui n’a rien de naturel. Pour retrouver l’éclat idéal :

 

  • Il prendra comme point de départ la teinte actuelle de vos dents.
  • Il déterminera ensuite, par rapport à cette référence, la coloration qui vous siéra le mieux.

 

Pour effectuer un blanchiment, deux à sept teintes peuvent être utilisées, mais un éclaircissement de deux à trois teintes par rapport à la couleur de référence peut déjà produire des résultats remarquables.

 

Sachez aussi que :

 

  • Les dents d’une couleur tirant vers le jaune réagissent mieux à l’agent blanchissant que celles qui sont grisâtres.
  • Le blanchiment n’agit que sur les dents naturelles et n’aura aucun effet sur les plombages, les prothèses partielles ou non, ainsi que sur les couronnes artificielles.
  • Il est possible de blanchir une dent noircie après un traitement du canal ou ternie après la neutralisation de la pulpe. Dans ce cas, le dentiste enlèvera l’obturation existante pour la remplacer avec une matière mélangée à l’agent blanchissant. La durée du traitement variera suivant les résultats recherchés.

 

 

Les moyens pour réaliser le blanchiment

 

 

Chez le dentiste

 

Il pourra vous proposer un procédé qui nécessitera toutefois une préparation, et plus précisément un taillage de vos dents pour leur donner une apparence blanche.

Les facettes : des lamelles fines qui seront collées sur la dentine et non sur l’émail de vos dents.

  • En composite : posées sur les incisives, elles donnent le choix entre différentes nuances et donnent un rendu esthétique plutôt réussi. Mais en plus d’être peu résistantes, elles peuvent facilement se décoller.
  • En céramique : plus épaisses et plus onéreuses que celles en composite, elles sont aussi très esthétiques, moins réceptives aux taches et se révèlent plus durables.

 

Un procédé de blanchiment plus moderne

 

Qui a l’avantage, après une première séance chez le dentiste, d’être ensuite réalisé à domicile.

 

À partir de l’empreinte de vos dents, le dentiste fera fabriquer par le prothésiste une gouttière adaptée à votre dentition et qui sera destinée à recevoir l’agent de blanchiment sous forme de gel. La gouttière une fois posée dans votre bouche, le produit qui peut alors être fortement concentré agira en entrant en contact avec vos dents. Les agents blanchissants utilisés par les dentistes peuvent contenir entre 0,1 et 6 % de peroxyde d’hydrogène et ce dosage ne peut être en principe vendu qu’aux dentistes.

 

Ce processus de blanchiment pourra être accéléré par l’utilisation du laser.

 

Le blanchiment au laser :

 

Toujours réalisé par un dentiste, il a pour but d’activer l’action du peroxyde d’hydrogène et par conséquent, d’augmenter l’effet blanchissant. Le gel ne devra pas entrer en contact avec vos gencives et vos lèvres : c’est pourquoi il est préférable que l’opération soit réalisée par le dentiste. 

 

Ce procédé :

 

  • Est très rapide et ne nécessite qu’une séance chez le dentiste.
  • Ne comporte que très peu de risques d’effets secondaires, d’autant que le laser ne présente aucun danger : il aura pour rôle d’élargir les pores de l’émail pour faciliter la pénétration du produit.
  • Il requiert toutefois certaines précautions : les dents sont plus réceptives aux taches et c’est la raison pour laquelle il faut éviter certains aliments durant la journée après le traitement.
  • Est plutôt onéreux.

 

 

Le blanchiment à domicile

Quel que soit le matériel que vous utiliserez, vous devrez toujours vous conformer aux prescriptions du dentiste.

 

Vous obtiendrez auprès de votre dentiste une gouttière adaptée et dans laquelle sera ingéré le gel à la dose appropriée : il contiendra cette fois moins de peroxyde d’hydrogène. Vous devrez alors porter cet appareil 1 heure ou plus par jour et pendant une période qui dépend du blanchiment recherché.

 

Ces dernières années, le blanchiment des dents est devenu un phénomène de mode et divers matériels sont proposés par diverses marques sur internet, dans les pharmacies ou dans les grandes surfaces.

 

Les « kits blancheur »

Certains modèles sont assortis de tous les accessoires utiles pour réaliser le blanchiment chez soi : gouttière, seringues remplies du gel blanchissant, « spray activateur », gel reminéralisant, mini-lampe, etc.

 

Selon les divers avis des consommateurs, ces kits :

 

  • Sont faciles à utiliser puisqu’il suffit de se conformer aux instructions du fabricant.
  • Assurent un certain confort puisque le gel n’apporterait aucune irritation au niveau des gencives et des dents.
  • Seraient réellement efficaces après quelques semaines alors qu’il ne faut les porter que près de 30 minutes par jour, voire même moins.
  • Sont peu coûteux par rapport à un blanchiment réalisé dans un cabinet dentaire.

 

Tout Dentaire vous propose son kit de blanchiment des dents disponible ici

Les bandelettes :

Beaucoup moins coûteuses que les kits, les bandelettes imprégnées du gel blanchissant qui ne contient pas de peroxyde, sont juste à coller sur les dents pendant 1 heure. Appliquées régulièrement, elles donnent des résultats plutôt satisfaisants et seraient indiquées pour les taches dues au café, thé, le tabac et le vin.

 

 

Le stylo

Idéal pour les petits budgets et ne contenant qu’un très faible pourcentage de peroxyde d’hydrogène, il a l’avantage de pouvoir être emporté partout. Il est facile à utiliser puisqu’il suffit de poser le gel sur les dents, le laisser agir durant 15 minutes et de se rincer ensuite la bouche. La première application donnerait déjà une teinte plus claire aux dents et un usage quotidien de ce stylo blanchirait les dents au bout de quelques jours.

 

D’autres matériels tels que pinceau, ampoules, capsules sont aussi proposés, et il existe même des bars à sourire.

 

Quid des bars à sourire ?

 

Ces enseignes qui vous proposent de vous redonner un sourire radieux en quelques dizaines de minutes et pour un montant attractif par rapport à celui pratiqué dans un cabinet dentaire sont maintenant partout. Mais les instances concernées ont tiré la sonnette d’alarme, car ces établissements :

 

  • Sont soupçonnés d’utiliser des produits dont la teneur en peroxyde d’hydrogène excède la quantité autorisée par la réglementation, à savoir 0,1 %. Les clients qui auraient tendance à considérer le blanchiment des dents comme un simple produit de consommation pourraient alors compromettre leur santé.
  • Ne comptent pas forcément de personnel ayant suivi une formation médicale.
  • Peuvent employer des produits dont la nature et la traçabilité peuvent être douteuses.

 

 

Le blanchiment des dents comporte-t-il des risques ?

Oui, si l’agent blanchissant est utilisé à une dose excédant celle qui est autorisée. Le patient pourra connaître les petits désagréments suivants :

 

L’émail de leurs dents deviendra plus poreux et celles-ci se révèleront beaucoup plus sensibles.

Leurs dents se retrouveront plus fragilisées.

Ils pourront ressentir des irritations au niveau des muqueuses, de la peau et des yeux, des voies respiratoires, des intestins et de l’estomac.

Leurs dents se recolorent plus rapidement.

 

L’hypothèse que le peroxyde d’hydrogène peut favoriser la croissance des cellules cancéreuses a été même avancée.

 

 

Enfin, sachez que :

 

Le résultat aussi bon soit-il, d’un blanchiment ne sera jamais définitif :

 

  • Une année après, l’émail de vos dents devenu plus précaire laissera entrer plus facilement les substances fortement colorées.
  • Vous devrez refaire un autre traitement 3 ans après le premier, mais il sera peut-être moins long.

 

Le blanchiment, considéré non pas comme un acte médical, mais un soin d’ordre esthétique n’est pas remboursé par la Sécurité sociale. Pour vous alléger financièrement, vous pourrez toujours rechercher les mutuelles qui prennent partiellement en charge le blanchiment.

 

Mais il existe aussi des procédés dits « naturels » qui peuvent donner des résultats tout aussi satisfaisants.

 

 

Le charbon végétal : dénommé aussi « actif ». Sous forme de poudre, celui issu de la noix de coco se révèlerait très efficace pour éclaircir les dents. Évitez toutefois de vous brosser les dents plus de deux fois par semaine, car le charbon a tout de même un pouvoir abrasif.

Charbon de poudre blanchissant disponible ici 

Le bicarbonate de soude : il a un pouvoir détartrant, mais limitez-en l’utilisation à une fois par semaine, car il peut aussi user l’émail de vos dents.

 

Le gros sel de mer : a des propriétés antiseptiques de par sa teneur en iode. En vous brossant les dents avec ce sel dissous dans de l’eau tiède, vous pourrez obtenir des résultats satisfaisants.

 

La consommation des légumes ou fruits à forte teneur en fibres, comme la carotte, la laitue, la poire vous donneront l’impression de nettoyer vos dents.

 

Le fromage, fort en calcium, contribuera à la minéralisation de l’émail de vos dents.

 

 

À vous donc de choisir entre un procédé efficace, mais temporaire et une bonne hygiène bucco-dentaire associée à une alimentation saine pour retrouver le sourire !


Notre Bureau Recherches et Développement

Nous oeuvrons tous les jours pour vous apporter depuis nos bureaux, le meilleur accueil, service après-vente et conseil. Nous développons constamment des produits innovants, uniques qui vous faciliteront votre quotidien et vous apporteront des solutions réelles à vos problèmes dentaires.