Comment vérifier que votre prothèse amovible a été bien réalisée ? - Tout Dentaire

Comment vérifier que votre prothèse amovible est bien réalisée ?

 Votre prothèse a-t-elle besoin d’un rebasage ?

 

Je passe maintenant à la partie prothèse amovible. Comme je l’ai mentionné dans le précédent chapitre, les prothèses amovibles doivent être constamment rebasées. Ceci est dû au changement morphologique du paysage buccal interne. Idéalement la prothèse amovible complète ou partielle doit venir s’asseoir uniformément sur la gencive.

 

Ainsi, les forces masticatoires sont réparties sur toute la surface de la crête buccale. Souvent, les patients se plaignent d’un pincement ou d’une gêne ou d’une mauvaise mastication avec leur prothèse. C’est une indication évidente d’une protubérance dans l’intrados de l’appareil dentaire qui vient appuyer uniquement à un endroit précis.

 

La solution c’est de meuler cette protubérance pour éliminer cette gêne. Les prothèses totales sont le plus sujettes à des changements. Des signes évidents de ce changement, c’est une prothèse trop lâche. La prothèse totale perd son effet ventouse sur le palais, et de ce fait, tombe régulièrement.

 

Parfois les douleurs temporo-mandibulaires se manifestent et des maux de tête apparaissent. Afin de retenir la prothèse à sa place, les patients victimes de ce phénomène font fonctionner d’une manière anormale les muscles faciaux, ce qui provoque des douleurs gênantes.

 

Le moyen pour vérifier que votre prothèse a besoin d’un rebasage, c’est de vous procurer de l’alginate pour empreinte. Vous le trouverez chez les fournisseurs dentaires. Il vous suffit d’aller sur internet ou les pages jaunes pour les trouver. Vous en trouverez forcément quelques-uns dans votre région. Voici quelques liens d’achat en ligne : www.laboshop.fr ; www.henryschein.fr

 

C’est une poudre que vous mélangerez avec de l’eau à ratio précis pour former une pâte. Vous connaissez certainement ce matériau, votre dentiste a dû l’utiliser pour prendre votre empreinte. Voici la façon de procéder : mélanger l’alginate à l’eau en respectant les ratios du fabricant.

 

Il faut aller vite, car l’alginate sèche très vite. Retournez votre prothèse totale ou partielle et remplissez l’intrados (pour la partielle, à l’endroit de la résine où les dents sont positionnées ; pour les prothèses totales, il faut remplir partout).

 

Insérez et positionnez votre prothèse comme d’habitude et mordez dessus tout en avalant votre salive. L’alginate se diffuse dans votre bouche, c’est normal. Attendez que l’alginate sèche pendant environ 2 à 3 min et puis retirez l’appareil. Retournez-le pour inspecter la répartition de l’alginate dans l’intrados.

 

Si vous trouvez que l’alginate recouvre totalement l’intrados, il faut rebaser sans aucun doute. La résine ne touche pas votre gencive, il faut recharger la prothèse par en dessous pour rétablir le contact.

 

Si vous trouvez que quelques points de résine apparaissent, il suffit de les meuler à cet endroit précis pour égaliser uniformément.

 

Si vous venez de vous faire poser une prothèse partielle ou totale, vous sentez une gêne (trop serré, difficulté phonétique…) donnez-vous de 3 à 7 jours de temps d’adaptation. Si cette gêne persiste au-delà de ce délai, retournez voir votre dentiste, ceci n’est pas normal.

 

 Occlusion :

 

Vérifiez l’occlusion de la même manière que pour les prothèses fixes (référez-vous à la partie correspondante).

 

Cette vérification doit être faite après l’étape alginate: vérification rebasage. Dans la plupart des cas, un manque d’occlusion est dû à l’affaissement de la prothèse. Normalement, le rebasage doit rétablir l’occlusion. Si ce n’est pas le cas, procédez à la technique du papier bleu.

 

 Vérification des crochets dans une prothèse amovible partielle :

 

Le crochet doit épouser totalement le contour de la dent (totalement plaquée). Vérifiez qu’il ne se décolle pas, à aucun endroit. Ceci pourrait vous blesser les lèvres ou la langue au niveau de la pointe.

 

Le crochet doit être arrondi, aplati et affiné à l’extrémité. Il ne doit en aucun cas toucher la gencive. Il doit être le plus près de la base de la dent, à quelques millimètres de la gencive sans la toucher.

 

La prothèse amovible partielle finit par desserrer les crochets, à force de la retirer et de l’insérer. Dans ce cas-là, il faut les activer. Les crochets tiennent et stabilisent l’appareil, d’où l’importance de les resserrer.

Munissez-vous d’une petite pince à pointe, attrapez le crochet et resserrez très légèrement vers l’intérieur le crochet. Donnez un petit coup de pince sans forcer pour ne pas casser le crochet.

 

Essayez la prothèse et ajustez selon votre confort en serrant et en desserrant le crochet.

 

 En cas de cassure de crochet dans un stellite, une réparation n’est pas possible ! Il faut refaire la prothèse. Le dentiste qui vous annonce cela n’essaie pas de vous rouler. Il n’existe pas de moyen de réparer les crochets.

En revanche, les prothèses partielles réalisées entièrement en résine, peuvent avoir leurs crochets remplacés par des neuf.

 

<< Retour au menu                                                                                                                              Suivant >>


Notre Bureau Recherches et Développement

Nous oeuvrons tous les jours pour vous apporter depuis nos bureaux, le meilleur accueil, service après-vente et conseil. Nous développons constamment des produits innovants, uniques qui vous faciliteront votre quotidien et vous apporteront des solutions réelles à vos problèmes dentaires.